Clouds And Thorns – Come Say Hello

Bonjour,

Après une trop longue absence, me voici de retour, le but est toujours le même, partager et faire découvrir mes petits kiffes musicaux.

Quoi de mieux de repartir en disant bonjour.

Aujourd’hui, je vais donc vous présenter  » Clouds and Thorns », pour moi c’est le groupe idéal pour le réveil. C’est un groupe pop – folk à la musique douce et positive, du « feel good songs » à l’état pur. C’est entrainant, on retrouve une voix sans vocodeur, ça fait du bien.

Clourds and Thorns a sorti son EP cet été. Derrière ce nom, se cache en réalité un artiste américain Rich Andruska qui s’occupe de tout: des instruments, du chant, de l’écriture et de la composition. Ses influences vont de « Radiohead » à « Ray Lamontagne », « Jack Garrat », à « Sleeping at last ».

Assez parlé, je vous laisse écouter ça.

Quelques liens pour en savoir plus:

Une interview sur son label: http://www.alexrainbirdmusic.com/interview-clouds-thorns/Spotify: https://open.spotify.com/artist/33FAMnoGSH6f0R62m2quUP
Facebook: https://www.facebook.com/CloudsAndThorns/
iTunes: http://hyperurl.co/CloudsAndThorns

Elsas Folk

avatars-000179443862-qrxevt-t200x200Aujourd’hui, voici un vrai coup de cœur tout perso. Je vais vous présenter une artiste, strasbourgeoise : Sabine Bay. Je l’ai découverte tout à fait par hasard et j’ai tout de suite accroché à sa musique. Une voix légèrement grave mais douce, qui arrive à transmettre des émotions et une sensibilité attachante, difficile de ne pas tomber sous le charme.

Elle écrit et compose elle-même ses textes, accompagnée de sa guitare. Aujourd’hui, elle se produit pour le plaisir, sur les scènes ouvertes et dans quelques bars strasbourgeois.

J’ai eu le plaisir de la rencontrer et d’échanger, avec elle, de sa conception de la musique et de ses inspirations. Ses influences sont multiples musicales ou littéraires, de Léonard Cohen à Gainsbourg, de Bob Dylan à Paul Eluard, de John Lennon à Gérard De Nerval. Ses mélodies ne sont pas sans rappeler celle de Brassens. On imagine presque le pincement des cordes à chaque temps.

Son répertoire est varié, composé de « covers », comme une reprise absolument géniale de « Stand by me » de Ben E King , ou « Stay High » de Tove Lo. Il est aussi fait de compositions personnelles, en français ou en anglais, au style doux et épuré. La voix douce vous transportera et vous bercera, donnant une tonalité particulière à ces morceaux.

Plus que des mots, je vous laisse découvrir ici quelques extraits.

Petit retour à Minneapolis pour de la pop indie avec Bora York

 Après la Norvège, je vais vous faire découvrir un autre groupe venu du froid: Bora York

Bora-YorkBora York est un groupe de cinq musiciens originaire de Minneapolis dans le Minnesota. Si le groupe vient d’une région ou le climat est assez rude, leur musique respire sans aucun doute le soleil. Après un premier album, très folk, la première chanson de leur nouvel album Dreaming, « Let Loose » prend une nouvelle direction, plus funky, plus dansant, tout en conservant l’identité pop du groupe.

Cet album a été enregistré presque entièrement dans l’appartement de Chris et Rebecca Bartels, avec des moyens limités, ce qui n’empêche pas  une production indéniablement impressionnante.

Avec ce deuxième opus, on observe une évolution majeure. Elle se traduit par la recherche d’un style et d’une tonalité  différentes, abandonnant le folk acoustique pour plus une musique pop axée sur la guitare électrique.

Bora York répond à une démarche collaborative. Dès le début, Rébecca Barthels joue un rôle clé. Sa voix forte et ses mélodies mémorables sont rapidement devenus une partie de la signature du son de Bora York. Chris et Rebecca se sont ensuite entouré de Brian Seidel (chant, guitare, touches), Bjorn Nilsen (batterie), et Jamie Kauppi (basse). Chaque parties apportent un apport créatif sur l’album, et sont ainsi devenus essentiels.

Voici quelques extraits, enjoy:
Comme toujours pour plus d’infos, leur site officiel

Direction l’Islande pour de la pop nordique

Bonjour à vous,

Aujourd’hui, j’ai décidé de faire un article un peu différent de ce que je fais habituellement. J’ai décidé de simplement publié quelques musiques en vrac venant d’Islande. Ce pays nordique connu pour Bjork et Sigur Rios, possède une scène musicale très riche et proposent des groupes très intéressants, en voici un florilège:

American Opera

Après un long moment d’absence, j’ai envie de vous faire partager une petite trouvaille: American Opera, un groupe américain qui propose un son indie pop folk assez  sympa composé principalement par le chanteur du groupe John Bee. Il cite comme influence Modest Mouse, Cursive, Manchester Orchestra, Rilo Kiley, Radiohead, Ben Folds, Cold War Kids, Weatherbox, As Cities Burn, Pink… C’est à dire que du bon son.

Je vous laisse les découvrir en musique:

Vous pouvez les télécharger légalement sur Itunes ou sur leurs sites internet ici

Twenty One Pilots : En route pour le mur du son (MAJ)

J’ai découvert ce groupe il n’y a pas longtemps grâce à un ami. Il me semble qu’il n’est  pas encore très connu en Europe. Cela ne saurait tarder. Ce qui m’a beaucoup plu chez ce groupe ce sont les influences assez diverses. Il est assez difficile de lui coller une étiquette. On retrouve un mix très sympa entre la pop/rock/indie/électro/lyric ou encore quelques influences hip hop. On obtient ainsi un résultat très riche et assez surprenant.

De la même façon, chaque titre passe d’une dynamique à une autre avec des passages parfois très enjoués suivis de rythmes nettement plus mélancoliques.

Une des particularités de ce groupe composé de Tyler Joseph et Josh Dun est de refuser pour l’instant de signer chez une major, ce qui retarde peut être leur éclosion en Europe…

Petite mise à jour: Le groupe est cité par MTV comme l’un des groupes à suivre cette année et leur nouvel album « Vessels » est sorti le 8 janvier dans les Bacs

Assez parlé, place à la musique:

L’un de leur premier titre:

« Johnny boy »


« Guns for Hands »

et l’un de leurs derniers titres aux influences vraiment multiples:

« Migraine »

Comme d’habitude, si vous désirez plus d’infos voici leur site officiel: http://www.twentyonepilots.com

The Lumineers: et la lumière fut

Bonjour à tous,

thelumineersAujourd’hui, je vais vous faire découvrir ou re-découvrir The Lumineers. Ce n’est pas vraiment une découverte puisque ce groupe commence à être relativement connue en France, en témoigne cet article des inroks ici. Il s’agit donc plutôt d’un coup de cœur.

The Lumineers c’est un groupe pop-folk composé de Wesley Schultz, Jeremiah Fraites et Neyla Pekarek. Ce trio originaire de Denver, s’est exporté ensuite à New York avant de percer sur la scène US, leur premier album a connu un beau succès environ 300 000 ventes. On retrouve des influences fortes, celles de Bruce Springsteen, Jeff Buckley, Ryan Adams ou encore celles des Avett Brothers ou Mumford & Sons. Leur musique est enjouée, les balades rythmées, on trouve également des tonalités un peu roots, ce qui  en sommes constituent les ingrédients nécessaires à un très bon son.

Assez parlé, je vous laisse apprécier:


Pour plus d’informations: voici leur site officiel: http://thelumineers.com/

Fort Atlantic: un son à découvrir.

Gros coup de coeur de la journée,  j’ai décidé de vous faire découvrir Fort Atlantic. J’avais déjà entendu parlé de ce groupe sans avoir pris le temps de l’écouter et je l’ai redécouvert aujourd’hui en regardant le dernier épisode d’How I met your mother. C’est la musique de la scène finale.

Fort Atlantic est un groupe de Birmingahm porté par Jon Noire, ils ont démarré grâce à l’équivalent américain de mymajorcompany. On retrouve un son entrainant, une bonne musicalité, un bon mix de pop folk, bref des balades sympas. L’album a été produit avec Tom Schick dans le Studio A à Magic Box, le studio d’Arcade Fire, Coldplay et Muse. Le groupe s’est donc bien s’entourer.

A vous de jugez

Et surtout :

Plus d’infos sur leur site officiel: http://fortatlantic.com/

TheDiamondWolf: un groupe aux dents longues

Bonsoir à tous,

Après une petite interruption due notamment à mes études qui prennent un peu de temps, voici un nouvel article avec un groupe très sympa à découvrir. Pour la petite histoire, j’ai découvert ce groupe grâce à twitter, puisqu’ils m’ont contacté via ce support. J’ai donc bien sur écouter leurs titres et ayant assez apprécié, j’ai décidé de faire un article sur eux. Diamond Wolf c’est la rencontre d’Alica DarDiamondwolf Main Band Pic Hallwaya et Glen Cooper qui sont tous les deux des musiciens et chanteur accomplis de la scène indie de Seattle. Leurs sons est un peu différents de ce que j’écoute habituellement, c’est plutôt de la balade un peu « dark », du folk assez doux. La combinaison de leurs deux voix donne un résultat que je trouve assez probant. On retrouve un peu l’influence et la musicalité sur certains morceaux d’artistes comme Eddie Vedder ( la BO d’into the wild), The Head and The Heart, et d’autres. Ces influences diverses leur a valu le surnom de « The Gutter Twins rencontre Cocteau Twins ». A priori, ils enregistrent actuellement leur nouvel album pour 2013 notamment avec l’un des anciens producteurs de Nirvana ( Steve Fisk) et préparent une tournée sur la cote ouest américaine avant de débarquer en Europe qui sait.

Assez parlé, je vous laisse écouter:

Voici également leur site officiel ou vous pourrez découvrir d’autres morceaux en streaming http://www.reverbnation.com/diamondwolf

Photo de Inti St.Clair